Immigrer au Québec après 35 ans: S'expatrier, s'installer et travailler dans la Belle Province. Edition Janvier 2017 par Élisa Tixen

Immigrer au Québec après 35 ans: S'expatrier, s'installer et travailler dans la Belle Province. Edition Janvier 2017

Titre de livre: Immigrer au Québec après 35 ans: S'expatrier, s'installer et travailler dans la Belle Province. Edition Janvier 2017

Auteur: Élisa Tixen


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Élisa Tixen avec Immigrer au Québec après 35 ans: S'expatrier, s'installer et travailler dans la Belle Province. Edition Janvier 2017

Comment immigrer au Québec après 35 ans ?

Vous êtes « tombé en amour » pour le Québec et vous avez rêvé de vous y installer pour y vivre et y travailler ?

Mais tous les programmes qui aident à vivre l'expérience québécoise sont réservés aux moins de 35 ans… Mais vous avez une famille, des amis, une situation professionnelle bien établie, des habitudes… Et partir implique de renoncer à tout ce que vous avez construit. Même si c’est pour avoir mieux après... Pas si facile !

D’autant que le Québec ne vous facilite pas la tâche puisqu’il cible en priorité les travailleurs qualifiés âgés de moins de 35 ans ou chargés de familles. Un plafond de verre inattendu auquel se heurtent de nombreux postulants à l’immigration.

Alors, j’ai mené l’enquête, bien décidée à trouver une brèche !

J’ai endossé la casquette de « requérante en immigration âgée de plus de 35 ans » et j’ai mis dans mes valises mon expertise des problématiques d’insertion, en France comme à l’international. De par mon métier, je connais bien la face cachée des politiques publiques et je sais qu’il existe, quelque part, de petites portes, parfois très étroites et très bien cachées, par lesquelles il est possible de s’immiscer si on le souhaite vraiment.

C’est le résultat de ces longs mois de recherche que je partage dans cet ouvrage. Avec un seul objectif : surmonter l’obstacle représenté par l’âge.

Ce guide vous propose une méthode pas à pas pour favoriser votre projet d’expatriation malgré les difficultés psychologiques, émotionnelles et politiques qui vous attendent. En première partie, vous trouverez une méthode pour évaluer objectivement votre projet d’immigration au Québec et en seconde partie, des leviers pour mettre votre projet en mouvement.

Que vous choisissiez d’immigrer dans d’autres régions du Canada, moins strictes sur les critères de l’âge ou que vous mainteniez votre projet initial d’immigration au Québec, vous verrez au fil des pages comment optimiser votre profil de requérant.

Ainsi, vous découvrirez comment :
– Mesurer vos motivations ET la faisabilité de votre projet d’immigration.
– Évaluer votre profil par rapport aux critères de sélection du gouvernement québécois.
– Commencer à vivre à la québécoise en France.
– Consolider votre profil en tant que travailleur qualifié à la mode québécoise par des actions concrètes.
– Candidater auprès de futurs employeurs québécois en toute légalité et sans risquer l’expulsion.

Et c’est possible, au final ?
OUI. Il reste encore quelques ouvertures pour immigrer au Québec après 35 ans. À condition de renforcer votre candidature et de faire vite ! Le gouvernement durcit les conditions d’accès un peu plus chaque année et l’étau se resserre…

Plus d’informations sur le blog http://workinquebec.wordpress.com/

Livres connexes

Comment immigrer au Québec après 35 ans ?

Vous êtes « tombé en amour » pour le Québec et vous avez rêvé de vous y installer pour y vivre et y travailler ?

Mais tous les programmes qui aident à vivre l'expérience québécoise sont réservés aux moins de 35 ans… Mais vous avez une famille, des amis, une situation professionnelle bien établie, des habitudes… Et partir implique de renoncer à tout ce que vous avez construit. Même si c’est pour avoir mieux après... Pas si facile !

D’autant que le Québec ne vous facilite pas la tâche puisqu’il cible en priorité les travailleurs qualifiés âgés de moins de 35 ans ou chargés de familles. Un plafond de verre inattendu auquel se heurtent de nombreux postulants à l’immigration.

Alors, j’ai mené l’enquête, bien décidée à trouver une brèche !

J’ai endossé la casquette de « requérante en immigration âgée de plus de 35 ans » et j’ai mis dans mes valises mon expertise des problématiques d’insertion, en France comme à l’international. De par mon métier, je connais bien la face cachée des politiques publiques et je sais qu’il existe, quelque part, de petites portes, parfois très étroites et très bien cachées, par lesquelles il est possible de s’immiscer si on le souhaite vraiment.

C’est le résultat de ces longs mois de recherche que je partage dans cet ouvrage. Avec un seul objectif : surmonter l’obstacle représenté par l’âge.

Ce guide vous propose une méthode pas à pas pour favoriser votre projet d’expatriation malgré les difficultés psychologiques, émotionnelles et politiques qui vous attendent. En première partie, vous trouverez une méthode pour évaluer objectivement votre projet d’immigration au Québec et en seconde partie, des leviers pour mettre votre projet en mouvement.

Que vous choisissiez d’immigrer dans d’autres régions du Canada, moins strictes sur les critères de l’âge ou que vous mainteniez votre projet initial d’immigration au Québec, vous verrez au fil des pages comment optimiser votre profil de requérant.

Ainsi, vous découvrirez comment :
– Mesurer vos motivations ET la faisabilité de votre projet d’immigration.
– Évaluer votre profil par rapport aux critères de sélection du gouvernement québécois.
– Commencer à vivre à la québécoise en France.
– Consolider votre profil en tant que travailleur qualifié à la mode québécoise par des actions concrètes.
– Candidater auprès de futurs employeurs québécois en toute légalité et sans risquer l’expulsion.

Et c’est possible, au final ?
OUI. Il reste encore quelques ouvertures pour immigrer au Québec après 35 ans. À condition de renforcer votre candidature et de faire vite ! Le gouvernement durcit les conditions d’accès un peu plus chaque année et l’étau se resserre…

Plus d’informations sur le blog http://workinquebec.wordpress.com/
Comment immigrer au Québec après 35 ans ?

Vous êtes « tombé en amour » pour le Québec et vous avez rêvé de vous y installer pour y vivre et y travailler ?

Mais tous les programmes qui aident à vivre l'expérience québécoise sont réservés aux moins de 35 ans… Mais vous avez une famille, des amis, une situation professionnelle bien établie, des habitudes… Et partir implique de renoncer à tout ce que vous avez construit. Même si c’est pour avoir mieux après... Pas si facile !

D’autant que le Québec ne vous facilite pas la tâche puisqu’il cible en priorité les travailleurs qualifiés âgés de moins de 35 ans ou chargés de familles. Un plafond de verre inattendu auquel se heurtent de nombreux postulants à l’immigration.

Alors, j’ai mené l’enquête, bien décidée à trouver une brèche !

J’ai endossé la casquette de « requérante en immigration âgée de plus de 35 ans » et j’ai mis dans mes valises mon expertise des problématiques d’insertion, en France comme à l’international. De par mon métier, je connais bien la face cachée des politiques publiques et je sais qu’il existe, quelque part, de petites portes, parfois très étroites et très bien cachées, par lesquelles il est possible de s’immiscer si on le souhaite vraiment.

C’est le résultat de ces longs mois de recherche que je partage dans cet ouvrage. Avec un seul objectif : surmonter l’obstacle représenté par l’âge.

Ce guide vous propose une méthode pas à pas pour favoriser votre projet d’expatriation malgré les difficultés psychologiques, émotionnelles et politiques qui vous attendent. En première partie, vous trouverez une méthode pour évaluer objectivement votre projet d’immigration au Québec et en seconde partie, des leviers pour mettre votre projet en mouvement.

Que vous choisissiez d’immigrer dans d’autres régions du Canada, moins strictes sur les critères de l’âge ou que vous mainteniez votre projet initial d’immigration au Québec, vous verrez au fil des pages comment optimiser votre profil de requérant.

Ainsi, vous découvrirez comment :
– Mesurer vos motivations ET la faisabilité de votre projet d’immigration.
– Évaluer votre profil par rapport aux critères de sélection du gouvernement québécois.
– Commencer à vivre à la québécoise en France.
– Consolider votre profil en tant que travailleur qualifié à la mode québécoise par des actions concrètes.
– Candidater auprès de futurs employeurs québécois en toute légalité et sans risquer l’expulsion.

Et c’est possible, au final ?
OUI. Il reste encore quelques ouvertures pour immigrer au Québec après 35 ans. À condition de renforcer votre candidature et de faire vite ! Le gouvernement durcit les conditions d’accès un peu plus chaque année et l’étau se resserre…

Plus d’informations sur le blog http://workinquebec.wordpress.com/