L'Univers élégant: Une révolution scientifique : de l'infiniment grand à l'infiniment petit, l'unification de toutes les théories de la physique par Brian Greene

L'Univers élégant: Une révolution scientifique : de l'infiniment grand à l'infiniment petit, l'unification de toutes les théories de la physique

Titre de livre: L'Univers élégant: Une révolution scientifique : de l'infiniment grand à l'infiniment petit, l'unification de toutes les théories de la physique

Éditeur: Folio

ISBN: 2070302806

Auteur: Brian Greene


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Brian Greene avec L'Univers élégant: Une révolution scientifique : de l'infiniment grand à l'infiniment petit, l'unification de toutes les théories de la physique

Livres connexes

Si l'on devait fixer un but à la physique, ce serait la recherche de la simplicité ultime - l'unique équation dont découleraient tous les phénomènes naturels, la "théorie du tout". Après avoir identifié les forces fondamentales à l'oeuvre dans la nature, les physiciens ont commencé, au XIXe siècle, par en unifier deux, le magnétisme et l'électricité. Ils ont continué au XXe siècle, en unifiant cet électromagnétisme, à son tour, avec une des deux forces nucléaires. Reste l'autre force nucléaire et la plus évidente de toutes, la gravité, qui maintient les planètes sur leur orbite et les hommes à la surface de leur planète.

Aux dernières nouvelles, brillamment apportées ici par le physicien américain Brian Greene, l'un des acteurs de cette recherche, les trois forces se seraient trouvées unifiées en une seule au moment du big-bang, quand l'énergie était telle qu'aucune particule stable ni aucune matière n'existaient encore. Le problème, avec des théories aussi spéculatives que cette "grande unification", c'est que l'expérimentation est quasiment impossible et que les prédictions théoriques sont rares... Sauf si l'on admet, avec les tenants de la "théorie des cordes", la plus prometteuse, que les particules sont en réalité de minuscules cordes susceptibles, en vibrant, d'engendrer les particules connues, de même qu'une corde de guitare engendre différents sons. La théorie est osée... et belle. Elle fascinera les physiciens confirmés et les amateurs de bonne vulgarisation. --Arthur Hennessy